Economie et Corporations

  • Economiquement parlant, l’état néo-soviétique a pu, grâce à l’attrait qu’il représente en taille et en richesses naturelles, s’affranchir de la mainmise totale de la Cour Corporatiste sur son économie (en signant des Accords de Reconnaissance Commerciale largement amendés). L’extra-territorialité corporatiste n’y est pas automatique. Elle résulte, en de rares endroits, d’accords spécifiques passés avec l’état. En contrepartie, ce dernier bénéficie de l’activité corporatiste, tant d’un point de vue recherche et développement (projets communs, notamment dans les domaines de l’armement, la chimie, la cybernétique et la conquête spatiale) qu’économique et humain (produits de base accessibles à la population par l’entremise de la Coopérative Soviétique, une corporation nationale, et obligation d’engager une majorité de personnel soviétique, les sovietniki, pour les activités de production … même si des postes ouverts plus élevés peuvent faire partie d’accords particuliers, ou améliorer la position de la corpo au Soviet Suprême National).
  • Les mégacorporations les plus influentes en Russie sont Saeder-Krupp et Zeta-ImpChem (qui a récupéré, entre autres, l’héritage de Cross Applied Technologies en Russie) à l’ouest, et EVO à l’est. D’autres (méga)corporations sont présentes (sauf Ares Macrotechnologies qui est interdit de séjour). Green Star Inc. est une mégacorporation de type A héritée de la fondation Green Cross International, basée en Russie, mais qui a des filiales un peu partout dans le monde, et active dans les domaines de l’écologie, la biotechnologie, la magie et l’arcanarchéologie.
  • Le Nuyen est utilisé, mais le Rouble reste prépondérant (1 nuyen = 3 roubles).
En 2072 : huit ans après le crash, l’état russe a le recul nécessaire pour officiellement se féliciter de la transition matricielle (principalement) supervisée par EVO, et réalisée par Renraku sous l’égide de Dmitri Baïtchik (alors que celui-ci était, à la base, plutôt lié à Saeder-Krupp). Ares Macrotechnologies poursuit, à la Cour Corporatiste, son action contre le gouvernement soviétique qui lui interdit toute activité sur son territoire et attaque, à présent, Zeta-ImpChem qui s’y est, selon lui, illégalement (par manque de réelle concurrence ou appel d’offre) approprié les restes de Cross Applied Technologies. Saeder-Krupp se concentre, pour sa part, sur le bassin de la Volga et ses activités pétrolières, même si une coopération globale, en matière de recherches occultes et manatechnologie, est actuellement fêtée en grandes pompes avec Green Star Inc. Un mariage qui fait grincer des dents, tant du côté des fondations arcanarchéologiques  que du gouvernement russe.

Autres éléments de la série

  1. Ombres Russes en 2072
  2. Néo-soviétisme
  3. Direction pour la Sécurité de l'Etat (UGB)
  4. Ministère des Affaires Intérieures (MVD)
  5. Armée Rouge
  6. Coopérative soviétique
  7. Economie et Corporations
  8. Transhumanité
  9. Eveil
  10. Problème Iakoute
  11. Eglise Orthodoxe de Russie
  12. Néo-paganisme slave