Eveil

  • L’état néo-soviétique a voulu intégrer l’Eveil à sa structure dès le retour de la Magie. Deux traditions majeures sont favorisées et enseignées dans les Universités : la Tradition Soviétique (basée sur la gloire, l’histoire, la culture et la puissance du Soviétisme) et l’Ingéniorat Hermétique Russe (science exacte, qui n’a pas attendu le MIT et l’Hermétisme Unifié pour se développer).
  • Parallèlement, des traditions de la Rodina, (mère-patrie et légendes russes), Tsariste/Orthodoxe (Empire Russe et Chrétienté), Slavianiste (mythologie slave de l’Antiquité) ou encore Socialiste (plus philosophique et proche du marxisme-léninisme-gorbatchévisme) ont vu le jour. Les autres traditions plus ou moins répandues sont la Sorcellerie/Wikka, la Théorie Hermétique Unifiée, la Tradition Islamique (principalement dans le Caucase), le Shamanisme (« Samanisme sibérien » ou « Shamanisme Transpolaire-Aléoute », qui a très mauvaise réputation vu la situation en Iakoutie), le Bouddhisme, la Magie du Chaos, la Magie Noire/Occultisme, le Panthéon Nordique, la Tradition Caballistique et le Wuxing.
  • Le pourcentage de métahumains éveillés (latents, du moins) a significativement augmenté ces dernières années (passant, plus ou moins, de 1 à 2%). Certains disent que c’est lié au voisinage de la nation éveillée iakoute, même si cette tendance semble être globale. Quoiqu’il en soit, les adeptes développent aujourd’hui de réelles disciplines et l’état tente de recenser au mieux les potentiels éveillés qui forment la population estudiantine de plus en plus nombreuse des Facultés de l’Occulte des Universités d’Etat.
  • Point de vue Dragons (à l’exception du PDG de Saeder-Krupp qui agit en Russie comme partout ailleurs), il n’y en a qu’un qui soit spécifiquement répertorié dans la région … mais il pose pas mal de problèmes. Bouriazmeï (trad. « Serpent d’Orage ») est un Dragon Occidental Adulte, bleuté et électrique. Il crache des éclairs et est généralement accompagné de Vouivres et d’esprits de l’air. Son antre semble se trouver en Iamalie, juste de l’autre côté de l’Oural, au nord (officiellement en territoire iakoute, mais pas sous l’influence apparente de Vernya). Ce Dragon combat à la fois la nation éveillée de Iakoutie et l’état soviétique (il est, notamment, directement responsable du décès du Secrétaire Djermia Ogurnzev en 2064. Jusqu’à présent, il ne s’est jamais exprimé autrement que par la violence.
En 2072 : les agents du recensement enregistrent les personnes qui ont un potentiel magique. Elles sont alors intégrées (de force s’il le faut) au programme d’éducation magique soviétique pour suivre une formation de Tradition Soviétique (la tradition développée par l’UGB et promue par l’état). Les esprits trop cartésiens sont redirigés vers l’Ingéniorat Hermétique Russe. Ceux qui ne réussissent pas à s’adapter à ces traditions sont renvoyés de l’école (mais toujours répertoriés comme “citoyens aux pouvoirs latents”). Ils peuvent alors découvrir leur propre voie et suivre une autre tradition.

Autres éléments de la série

  1. Ombres Russes en 2072
  2. Néo-soviétisme
  3. Direction pour la Sécurité de l'Etat (UGB)
  4. Ministère des Affaires Intérieures (MVD)
  5. Armée Rouge
  6. Coopérative soviétique
  7. Economie et Corporations
  8. Transhumanité
  9. Eveil
  10. Problème Iakoute
  11. Eglise Orthodoxe de Russie
  12. Néo-paganisme slave